PROCÉDÉ ARC

ARC FUSION FORGEAGE
La principale caractéristique de ce procédé est une importante pénétration dans le support. Ce procédé utilise une bague réfractaire qui permet le maintien du bain de fusion.
On amorce un arc électrique entre l'extrémité du goujon et le matériau de base. Cet arc électrique va fusionner d'une part l'extrémité du goujon et le matériau de base puis après que le bain de fusion se soit formé, on pousse le goujon dans le métal en fusion, créant ainsi le temps de forgeage.
Ce procédé ne convient qu'à l'utilisation d'aciers de constructions courants.